2001/03/31 – Festival NTS – Colombes – France

FESTIVAL NTS
31 MARS 2001
COLOMBES, FRANCE

SET LIST

Intro : Armageddon
Time Will Come
Streets Of Tomorrow
Lisbon
Blind Shell
Intro : Crossing
Nothing To Say
Be Free
Carolina IV (solo piano)
Inside
Living For The Night
Wings Of Reality
For Tomorrow

Rappels

Intro : Unfinished Allegro
Carry On
Outro : Renaissance

Bientôt cinq heures que la salle est ouverte au public… On commence à s’impatienter… Mais on y est presque.

Successivement, Lost Horizon, Dyslesia, Mob Rules et Silent Force ont bien chauffé la salle. D’ailleurs, depuis Silent Force, les premiers rangs ont tendance à se resserrer. Il fait de plus en plus chaud et notre espace vital se réduit de plus en plus. Mais on est heureux car dans quelques minutes, nous allons retrouver la bande à Andre Matos pour un show qui s’annonce exceptionnel.

Quand les lumières s’éteignent et que les premières note de l’intro Armageddon retentissent, toute la petite salle de Colombes baigne dans un bain de folie. Dans la pénombre, on aperçoit les musiciens qui se placent sur scène.
Fin de l’intro. Plein feux sur les claviers derrières lesquels se tient le très charismatique chanteur du groupe : Andre Matos. C’est le sourire aux lèvres qu’il débute l’intro de Time Will Come, visiblement très heureux de retrouver son public Français. Les lights rayonnent maintenant sur toute la scène. Ricardo tape le rythme. Hugo, Luis et Fabio Ribiero (claviers) le suivent. Andre se place au centre de la scène. Ca y est : les premières notes de Shaman résonnent enfin sur les terres de notre pays.

Le son est correct, mais la voix d’Andre est un peu couverte par les instruments. Mais les fans connaissent déjà la chanson et dans la fosse, c’est de la folie.

Fin du morceaux. Pas le temps de souffler : Hugo enchaîne directement sur Street Of Tomorrow, premier morceau d’Angra repris en live par Shaman. Andre nous avait prévenu : le jeu de guitare de Hugo est plus Trash ce qui conduit à un son global plus Heavy. En tous cas, Hugo n’a pas de mal à jouer les morceaux d’Angra : il est aussi efficace pour la rythmique que pour les solos… Mais celui-ci paraît un peu timide. Il restera d’ailleurs sur le côté gauche de la scène sans trop bouger, visiblement très impressionné par l’accueil que lui a réservé le public.

Andre Matos se lance dans un petit discours en français, langue que le chanteur a d’ailleurs considérablement amélioré et insiste sur la joie du groupe de retrouver la France ainsi que sur leur volonté de s’imposer dans notre pays comme l’avait fait Angra.

Après un Lisbon repris en coeur par les fans, Blind Shell, un nouveau titre est présenté au public. Shaman montre toute sa puissance et toute la cohésion entre ses musiciens au travers ce nouveau morceau. Une guitare très Heavy, des claviers omniprésents et une section rythmique de feu avec en prime, un Luis Mariutti qui bouge au tout devant de la scène. Cela change de la place qu’il occupait dans Angra. Ici, on a plus à faire à “une basse à la Maiden” qui place de gros riffs tout en restant ultra carrée et précise… On ne peut que souhaiter que la place de Luis dans Shaman soit la même que celle de Steve dans Maiden d’autant plus que Luis est un bassiste impressionnant.

Et les morceaux vont se succéder ainsi, tantôt Angra, tantôt Shaman. Crossing/Nothing to Say, puis Be Free suivi de Carolina IV avec Andre et ses tambours comme à la bonne vielle époque.

Pause…

Andre reste seul au piano et nous démontre qu’il n’excelle pas seulement au chant… Il sait aussi jouer du piano et jouer également avec le public. Moment magique que celui où Andre fait bouger des hard-rockers grâce à de la musique classique !

Les autres membres du groupe le rejoignent sur scène pour une fin d’anthologie de Carolina IV : c’est fou l’énergie dégage par cette chanson en live !

Vient le moment des surprises : Andre annonce l’arrivée d’un invité : “Nous avons décidé d’inviter un très grand ami. Non, Bruce Dickinson n’est pas là aujourd’hui. Mais mesdames et messieurs, veuillez accueillir mon ami Tobias Sammet.” Mouvement de joie dans le public. Le petit chanteur d’edguy entre sur scène, embrasse Andre et les deux hommes entament Inside tiré de l’opéra metal Avantasia. Après Bruce en 1999, Tobias en 2001 ! Des invités de marque… De belles surprises pour le public. Les deux chanteurs nous ferons regretter le fait que Avantasia ne sera jamais interprété live… Le potentiel de cet opéra est pourtant énorme.

Andre enchaîne sur la seconde surprise : une reprise de Viper, son premier groupe, Living for the Night, très appréciée du public.

Fin d’un set de plus en plus chaud avec Wings of Reality très attendu et un nouveau morceau : For Tomorrow. Le groupe salut ses fans. Les lumières se rallument.

Shaman nous fera patienter deux minutes avant que la salle ne se rééteigne et que retentisse le Unfinished Allegro. Le public redevient fou à l’idée de réentendre Cary On. Le morceau nous achève. Le groupe reçoit tous les honneurs de la foule et se retire sous l’outro Renaissance, visiblement très heureux de leur performance, de l’accueil et de l’ambiance.

Quand à nous, on a pris plaisir à voir Shaman qui a placé la barre très haut dès son premier concert français.

On n’a tant donné… On n’en peu plus. On s’éloignera un peu pour Rhapsody.

Quand à Shaman, on retiendra leur énorme potentiel, leur son plus Heavy, leur nouveau guitariste, très fort mais trop timide, leur batteur qui réussit tout, leur bassiste qui se montre plus, leur clavier toujours aussi présents et mélodiques et surtout, leur chanteur, véritable front man… Shaman a tenu ses promesses… Shaman ira loin… Très loin…

Alexis PATARD

Fonte: http://theshaman.free.fr/index2.php?lang=1

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s